Un bureau bien organisé avec une phrase inspirante

3 actions puissantes pour rester motivé

Comment rester motivé tout au long de ses études ? En voilà une bonne question ! Qui n’a jamais ressenti une baisse de motivation notamment lors des études longues ou de la rédaction d’un mémoire ou d’une thèse ? Généralement, les étudiants possèdent une forte motivation la première année universitaire puis celle-ci décline au fil des ans… Les raisons peuvent être multiples : essoufflement, charge de travail, changement d’ordre personnel (familiale, financière ou projet professionnel).

Néanmoins, rester motivé est une clé essentielle pour réussir ses études ! Le manque de motivation est souvent synonyme d’échec. D’ailleurs, l’étudiant qui est motivé aura une meilleure attention et une écoute plus attentive que celui qui ne sait pas pourquoi il est là. De plus, il aura de meilleurs résultats, ce qui l’encouragera donc il poursuivra ses efforts et prendra même du plaisir à apprendre ! C’est un cercle vertueux ! En effet, les ingrédients de la motivation sont : une bonne perception de la valeur du cours (intérêt pour le cours et utilité en fonction de son objectif personnel) ; une bonne perception de ses compétences et une bonne perception de sa contrôlabilité c’est-à-dire du sentiment de contrôle que l’on exerce sur le cours et ses conséquences.

Alors quelles sont les solutions pour rester motivé tout au long de ses études et décrocher son diplôme ? Eh bien, voici 3 actions puissantes à mettre en place d’urgence pour avoir une motivation à toute épreuve !

1- Avoir un projet professionnel

J’ai conscience qu’il est parfois très difficile de savoir ce que l’on veut faire dans la vie, mais quand vous arrivez au niveau des études supérieures, il est grand temps de vous poser les bonnes questions afin de trouver un sens à vos études. En effet, il n’est pas très motivant d’étudier parce qu’il faut faire des études ! Une fois que vous avez donné du sens à vos études, vous allez pouvoir tester la technique du moodboard pour rester motivé toute l’année !

1.1- Se poser les bonnes questions

Afin de faire l’exercice correctement, il faut prendre un peu de temps et de réflexion. Donc, posez-vous et prenez quelques minutes puis répondez à ces questions sur une feuille de papier :

Pourquoi faites-vous ces études ? Pour quelles raisons faites-vous cette branche en particulier ?

Quel est votre but ? Qu’est-ce que vos études vont vous apporter ?

Vers quoi vous dirigez-vous ? Quel métier voulez-vous exercer ?

Essayez de vous visualiser dans 3 ans, 5 ans , 10 ans ? Qui avez-vous envie de devenir ?

Il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises réponses, car se sont vos réponses qui comptent ! Vous pouvez très bien être passionné par un sujet, l’étudier puis en faire votre métier. Cependant, vous pouvez aussi décider de ne pas en faire votre métier (manque de débouchés, de ressources financières, échec au concours, etc.) et d’étudier une autre branche pour avoir un métier lucratif qui vous laissera du temps libre pour exercer votre passion ! Le tout c’est d’être en accord avec vous-même et avec vos choix pour rester motivé. Ceux-ci doivent être avant tout les vôtres et non ceux de tierces personnes comme vos parents ou amis. Rappelez-vous que la vie est faite de choix : parfois on fait les bons et parfois non, mais l’on peut toujours bifurquer pour trouver le bon chemin !

Une ardoise noire sur laquelle est inscrite une phrase inspirante
Quel que soit le chemin emprunté soyez fiers de vous !

Ce n’est pas pour vous embêter que je vous préconise de répondre sincèrement à ces questions 😉 C’est tout simplement pour vous permettre d’avancer, mais surtout de rester motivé ! En effet, les étudiants les plus motivés sont ceux qui savent pourquoi ils sont là, pourquoi ils font telles études. Avoir un projet professionnel en tête donne la motivation nécessaire pour affronter les difficultés rencontrées au cours des années d’études ! Pour vous aider à trouver un sens à vos études, lisez l’article Trouvez un sens à votre vie grâce à l’Ikigaï .

1.2- La technique du moodboard pour rester motivé

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un moodboard ? Il s’agit d’un panneau de liège ou d’un tableau aimanté ou même d’une grille sur lesquels vous pouvez inscrire ou accrocher des phrases inspirantes. Placez-le dans un endroit où vous pourrez le lire tous les jours et pourquoi pas au-dessus de votre bureau ? D’ailleurs savez-vous que la disposition et le rangement de votre bureau influencent votre productivité ? Non, alors lisez l’article Bureau : bien l’aménager pour améliorer sa concentration !

Un espace bureau bien organisé avec un moodboard fait de collages
Un moodboard inspirant au-dessus du bureau

Une fois le sens de vos études défini, je vous conseille d’inscrire en couleur ou avec une typographie originale votre projet professionnel au milieu de votre moodboard. Vous pouvez par exemple y inscrire : « je veux être médecin » ou « je veux intégrer Sciences Po ». Puis, ajoutez des phrases motivantes, inspirantes, vos mantras, etc. Ajoutez aussi mettre des photos en relation avec votre projet pour mieux le visualiser ! Réalisez ainsi votre moodboard le plus à votre goût possible afin qu’il soit votre source de motivation ! Bien entendu vous pouvez le faire évoluer au fil des ans ! Regardez-le tous les matins et répétez-vous votre projet professionnel à voix haute chaque jour afin de donner un but à votre journée et de rester motivé ! C’est une technique qui fonctionne à merveille: elle est testée et approuvée 😉

2- Se fixer des objectifs SMART

Votre objectif principal est votre projet professionnel, mais il peut paraître parfois très lointain surtout si vous devez pour cela effectuer plusieurs années d’études. Il est donc important de se fixer des objectifs intermédiaires, sorte de paliers qui vous feront avancer vers votre objectif final et vous permettront de rester motivé. Puis faire chaque jour une action qui vous amènera aussi un peu plus près de votre objectif professionnel !

2.1- Découper votre éléphant

J’ai déjà évoqué cette technique dans La zen attitude spéciale étudiant en 3 routines, car c’est un procédé que j’affectionne particulièrement ! Ici, votre éléphant c’est votre objectif professionnel ! Comme il est inatteignable dans l’instant même, il faut le découper en plus petits objectifs accessibles facilement et rapidement :

  • Commencez par déterminer votre objectif de l’année par exemple réussir vos examens ce qui contribuera à atteindre votre objectif professionnel.
  • Puis fixez-vous un objectif tous les 3 mois afin de parvenir à votre objectif de l’année.
  • Ensuite, donnez-vous un objectif pour le mois à venir.
  • Puis découpez-le en 4 objectifs pour les 4 semaines du mois.
  • Enfin, quel est votre objectif du jour ? Réviser tel chapitre ? Faire tel exercice ? Commencer la fiche de révision de tel cours ?
Un éléphant dessiné et découpé en carrées réguliers
La découpe de l’éléphant !

Avant de fixer vos différents objectifs, gardez en tête que ceux-ci doivent être clairement définis, de façon simple et précise, avec un résultat réalisable. Pour vous aider, vous pouvez utiliser l’acronyme SMART pour mieux définir vos objectifs c’est-à-dire :

Spécifique : l’objectif doit être défini et personnalisé.

Mesurable : l’objectif doit être quantifié et qualifié.

Atteignable : l’objectif ne doit pas être trop ambitieux, mais suffisamment grand pour représenter un défi tout en restant raisonnable.

Réalisable : l’objectif doit avoir un niveau à atteindre.

Temporellement défini : l’objectif doit être faisable dans un temps donné (date butoir).

Pourquoi tous ces critères ? C’est pour vous permettre de bien formuler votre objectif afin de l’atteindre plus facilement et donc de rester motivé pour le prochain ! La motivation s’entretient : en effet, quand on atteint un objectif que l’on s’est fixé on est d’autant plus motivé pour atteindre les suivants !

Voici deux exemples d’objectifs SMART pour mieux comprendre :

Réussir ses examens n’est pas un objectif SMART, car que veut dire réussir ? Avoir la moyenne ? Il faut donc que vous définissiez mieux votre objectif par exemple : « je veux avoir l2/20 en histoire », car vous savez que vous pouvez les atteindre, que vous travaillez pour cela et que, par contre, viser plus haut n’est pas possible vu votre niveau et l’exigence du professeur.

Parler anglais est également un objectif trop vague. Un objectif SMART serait d’atteindre le niveau B 2 dans 6 mois par exemple.

2.2-Faire le premier petit pas

Tout le monde vous le dira, une fois les objectifs fixés, le plus dur c’est de commencer!En effet, il faut une sacrée dose de volonté pour s’arracher aux mille tentations de faire autre chose que d’étudier (regarder sa série TV préférée, surfer sur le Net, discuter sur les réseaux sociaux, etc.).

Le secret c’est de passer à l’action ! Car l’action engendre l’action et la motivation arrive après l’action ! Pour rester motivé, il faut donc bouger ! Voilà pourquoi la technique des petits pas est si bénéfique ! Cette technique consiste à faire des petits pas ou des petites actions régulièrement pour atteindre son objectif. Ainsi, travailler un peu chaque jour vos examens plutôt que réviser au dernier moment est bien plus gratifiant et avantageux !

Une main portant une tasse sur un fond de verdure
Passez à l’action !

Le système de la carotte est aussi un excellent moyen de se mettre en mouvement. J’appelle ainsi la récompense 😉 par exemple « je regarde un épisode de ma série préférée quand j’aurais terminé de réviser ce chapitre » ou alors « si j’ai rempli tous les objectifs de ma semaine, je sors samedi soir avec mes amis ».

3- Motivés, motivés, il faut rester motivés !

3.1- Persévérer malgré les obstacles

Même si vous avez défini avec précision votre projet professionnel et vos objectifs à venir pour l’atteindre, des imprévus et des embûches vont semer votre route et il faudra vous armer de courage pour rester motivé ! Et c’est tout à fait normal : c’est la vie ! D’ailleurs, la vie serait bien terne s’il elle n’avait pas son lot d’obstacles ! Il est donc nécessaire de se préparer et surtout de ne pas abandonner dès la première difficulté rencontrée… La fatigue, la lassitude, les difficultés d’apprentissage, la déception, le doute, les mauvaises notes sont autant de freins à la motivation qu’il faut savoir surmonter. Afin d’éviter de se décourager trop vite, il est parfois bon d’analyser ses échecs (pourquoi j’ai eu telle mauvaise note ?) et d’ajuster ses méthodes de travail (comment puis-je mémoriser plus facilement ?).

un tableau avec une phrase inspirante et un pot de fleurs
Plus il y a d’embûches, plus la réussite est belle !

3.2-Éviter l’isolement

Rester motivé dépend aussi de nos liens sociaux : et je ne parle pas de votre communauté sur les réseaux sociaux, mais de personnes en chair et en os ! C’est-à-dire des amitiés que vous pourrez former au cours de vos études. Créez du lien avec les autres étudiants ! Ainsi, participez à des associations étudiantes (sportives, culturelles, administratives comme le bureau des étudiants, syndicats étudiants, etc.) ou formez un groupe de travail (lisez à ce sujet Travailler en groupe : le meilleur moyen pour progresser).

4 poings réunis
Tous unis !

Vous pouvez également vous lancer des défis comme « obtenir 14/20 à l’examen de biologie » ou « décrocher un stage qui validera mon UE ». Ces défis seront d’autant plus motivants si vous les partagez sur les réseaux sociaux : cela veut dire que vous vous engagez publiquement à le réussir ! Si le principe vous déplaît, vous avez aussi le choix de faire une compétition amicale : lancez-vous des défis entre amis, dans votre groupe de travail, etc. Le fait de se mettre un défi pousse votre volonté à le réussir et donc vous permet de rester motivé !

3.3- Avoir une bonne hygiène de vie

Le sommeil est le premier facteur pour garantir une motivation à toute épreuve. Il est généralement admis et, je suis sûre que vous l’avez déjà expérimenté, qu’après une mauvaise nuit de sommeil, notre motivation est en berne : on n’a pas envie de se lever le matin ! Il est donc impératif pour rester motivé d’avoir un sommeil régulier, qualitatif et réparateur. Pour cela, couchez-vous à une heure régulière tous les jours tout en gardant entre 7h et 9 h de sommeil/jour. De plus, éteignez toutes les sources de lumière et votre téléphone !

Des plats avec des légumes coupés en morceaux de différentes couleurs
Vive les légumes !

Le deuxième facteur est l’alimentation. Gardez en tête qu’avoir une alimentation saine et équilibrée joue un rôle important pour votre santé physique, mais aussi morale ! Essayez de cuisiner par vous-même le plus possible et évitez au maximum les plats industriels ! Cela prend, certes, un peu de temps, mais vous en sentirez les effets positifs sur votre corps et dans votre mental ! C’est un point essentiel pour rester motivé et atteindre l’objectif que vous être fixé !

Enfin, le dernier facteur est la pratique d’une activité physique. En effet, le sport permet d’évacuer tous ses soucis, de diminuer son stress et de retrouver la forme pour accomplir de nouvelles actions en vue de son objectif tout en restant motivé !

Et vous quels sont les moyens que vous mettez en œuvre pour rester motivé ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous !

Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *