Top 10 des mauvaises habitudes qui empêchent de réussir

Étudiante, je grignotais sans arrêt, je procrastinais souvent (je préférais regarder Friends avec ma meilleure amie ) et je me déconcentrais très rapidement… Autant de mauvaises habitudes qui m’ont conduit à avoir des résultats médiocres. J’ai fini par obtenir mes diplômes, mais parfois au prix de longs efforts qui auraient pu être réduits si j’avais adopté tout de suite de bonnes habitudes de travail !

Adopter de mauvaises habitudes peut conduire à l’échec alors que prendre de bonnes habitudes peut transformer votre vie et grâce à elles vous pouvez atteindre tous les objectifs que vous vous êtes fixés ! Alors prêt à en découdre avec vos mauvaises habitudes ? Voici le top 10 des mauvaises habitudes prises par les étudiants et qui les empêchent de réussir ! À transformer d’urgence !

1- Ne pas travailler régulièrement

On nous le rabâche sans cesse, mais il s’avère que c’est vrai ! La régularité est une clé essentielle de la réussite !

Avantages d’étudier tous les jours un petit peu (c’est ce qu’on appelle la méthode des petits pas 😉 ) :

  • une meilleure mémorisation de vos cours : la mémoire a besoin de rappels réguliers afin que l’information soit stockée dans la mémoire à long terme et non mise au rebut ! Allez faire un tour sur l’article Comment fonctionne la mémoire ?
  • une meilleure gestion de vos tâches : si vous faites chaque jour un peu de révisions, un peu d’exos, un peu d’écriture de votre mémoire, un peu de fiche de révisions ou de lecture, un peu de lecture d’articles, etc. la sensation de surcharge de travail diminuera !
  • une baisse significative du stress, due à cette fameuse impression de surcharge de travail 😉 Si vous attendez le week-end pour faire tout votre travail personnel, non seulement la montagne de travail va vous paraître insurmontable et vous allez vite vous décourager, mais aussi vous allez vous gâcher votre week-end et ne pas profiter pour vous reposer un peu !
  • un remède à la procrastination parce que prendre l’habitude d’étudier un peu tous les jours, évite de remettre au lendemain.

Conseil pour mettre en application cette habitude :

Commencez petit, surtout si votre emploi du temps est déjà bien chargé ! Dans les études supérieures, l’idéal est d’atteindre au moins 1h à 2h de travail personnel/jour ! Essayez, dans la mesure du possible de fixer un horaire régulier, soit le matin, soit le soir : plus l’horaire restera le même, plus votre habitude s’ancrera facilement !

2- Ne pas faire de planning

Ah ! Le fameux planning ! J’ai l’impression d’en parler dans presque tous les articles du blog ! Sachez que j’ai mis cette habitude en place tardivement dans mes études, alors que j’étais en doctorat, et que je me suis rendu compte de son efficacité à tel point que j’ai regretté de ne pas l’avoir mise en place plus tôt ! C’est pour cette raison que je vous le répète !

Avantages du planning :

  • il permet de programmer à l’avance ses tâches et de ne rien oublier ! Tel jour, telle heure vous révisez telle matière, telle heure vous faites l’exo de biologie, telle autre vous travailler votre exposé d’histoire, etc.
  • il permet de gagner un temps fou, car quand vous vous installez pour travailler, vous savez quoi faire, vous n’avez pas besoin de réfléchir !
  • il permet d’avoir une vision globale de sa semaine, voire du mois ou du semestre en cours !

Conseil pour la mise en place de cette habitude :

Relisez l’article concernant le planning et téléchargez votre planning : Le planning : un outil indispensable pour la gestion du temps. Puis remplissez-le comme expliqué dans l’article ! Fixez-vous un moment dans la semaine pour le remplir pour la semaine suivante : le mieux est le dimanche soir ou le lundi matin. Ensuite, affichez-le devant votre bureau et suivez-le !

3- Ne pas être concentré

Cette mauvaise habitude est prise rendre compte, car on est entouré de distractions. Notre ennemi n°1 étant notre smartphone…

Avantages à être focus sur sa tâche :

  • plus vous êtes concentré, plus vous avancez dans vos tâches, plus elles sont faites rapidement et plus vous gagnez du temps et plus vous en avez pour vous et vos activités ludiques ! C’est simple, non ?
  • Ça évite beaucoup d’erreurs : quand on est distrait puis qu’on revient sur son travail, premièrement on ne sait plus où on en était (donc perte de temps), deuxièmement, on perd le fil conducteur et ça devient incohérent et donc on écrit ou on lit des bêtises !

Conseil pour éliminer cette mauvaise habitude :

Éteignez votre portable ou bloquez avec une appli les notifications lorsque vous étudiez. Afin d’améliorer votre concentration, vous testez la méthode pomodoro : Technique Pomodoro : comment ne plus être esclave du temps !

4- Étudier sur son lit

C’est une très mauvaise habitude prise par beaucoup d’étudiants, sous prétexte que leurs studios ou leurs chambres sont petits. Le cerveau fait des associations d’idées et si vous étudiez sur votre lit il va comprendre lit=révisions et donc quand vous irez dans votre lit pour dormir, il vous laissera éveillé, car pour lui c’est l’endroit où vous révisez ! C’est une explication raccourcie je vous l’accorde !

Trouvez un autre lieu pour étudier ! La bibliothèque, un café, la cafétéria, sur votre table de cuisine, etc. Soyez créatif !

5- Réviser seul dans son coin

C’est une mauvaise habitude que j’avais mois aussi jusqu’à ce que j’entre à l’École du Louvre où la masse de travail était impressionnante et que j’ai compris que répartir celle-ci entre plusieurs coéquipiers allait me l’alléger ! Si vous êtes perfectionniste comme moi, c’est une habitude qui est dure à prendre, car on a l’impression que les autres font moins bien que nous !

Le lâcher-prise va être de mise, car il y a quand même de nombreux avantages à travailler en groupe :

  • le partage des tâches (pour un exposé par exemple, ou pour faire des fiches de lecture ou de révisions), ce qui diminue la charge de travail et ce n’est pas négligeable !
  • Réviser ensemble permet aussi de se faire expliquer des choses que l’on a pas comprises ou d’expliquer soi-même à quelqu’un (super exercice pour voir si on a réellement compris et si on sait l’expliquer clairement)
  • de mutualiser des idées, notamment si vous travaillez sur des sujets susceptibles de tomber aux examens ! Vous n’auriez peut-être pas pensé à cet exemple, ou à mettre telle citation, ou à faire tel plan, etc.

Conseil pour mettre en pratique cette habitude : tout est expliqué dans l’article Travailler en groupe : le meilleur moyen pour progresser !

6- Ne pas assister aux cours

Bon, là je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin ! Assister aux cours de manière active, c’est-à-dire en écoutant attentivement et en prenant des notes voire en posant des questions vous permet déjà d’emmagasiner plus de connaissances que de simplement lire le polycopié donné par le prof.


Des conseils supplémentaires ?

Téléchargez mon ebook GRATUIT


La confiance en soi : LA clé de la réussite

De plus vous ferez parti de la communauté SérénEtudes et recevrez chaque semaine un email avec pleins d'astuces pour devenir un étudiant zen et épanoui !

7- Ne pas donner de sens à ce que vous faites

Donner du sens à mes actions est une habitude super récente pour moi ! J’aurais aimé la mettre en place pendant mes études, car c’est une puissante source de motivation ! Savoir pourquoi vous faites cette tâche vous fait avancer, progresser et travailler avec plus d’entrain !

Alors posez-vous ces simples questions :

  • Pourquoi vous faites ces études ? Alors, oui j’avoue cette question peut paraître difficile aux premiers abords, mais, prenez le temps d’y réfléchir. Une fois que vous avez trouvé votre « pourquoi », écrivez-le en une phrase et placez-le de manière à le voir chaque jour pour vous inspirer et vous aider à accomplir toutes vos tâches !
  • Et avant chaque séance de travail, pourquoi vous faites cette tâche ?

8- Ne pas mettre les pieds en bibliothèque

Osez franchir les portes de la bibliothèque ! Il faut désacraliser ce lieu, car étudier en bibliothèque à de nombreux avantages parmi lesquels :

  • augmenter sa concentration, car c’est un lieu dans lequel il faut respecter le silence, éteindre son portable, ne pas discuter. Un peu monastique vous me direz ! Certes, mais propice à être focus sur son travail et donc à travailler plus en moins de temps !
  • Trouver toutes les ressources sur place. Vous avez besoin d’un dictionnaire, d’une encyclopédie, de tel article scientifique, de relire telle page de telle livre, pas besoin d’attendre, vous avez tout sous la main !

9- Ne pas connaître la composition de l’examen

Si vous arrivez à l’examen en ne sachant pas si vous devrez rédiger une composition, ou répondre à un QCM ou faire une étude de texte, vous avez de quoi paniquer non ? Alors renseignez-vous auprès du professeur, très en amont des examens, et demandez-lui de quoi sera composé l’examen ! Il ne vous dévoilera pas le sujet (faut pas rêver quand même), mais il vous expliquera la forme de celui-ci, le genre de sujet possible ainsi que des indications précieuses pour le réussir ! Alors convaincu de prendre cette nouvelle habitude ?

10- Sortir tous les soirs

Une mauvaise hygiène de vie est une mauvaise habitude courante chez les étudiants… Grignoter, manger des plats surgelés ou des fast-foods, boire trop d’alcool, fumer, ne pas faire de sport, etc. Vous en connaissez plein d’autres de ces mauvaises habitudes qui font partie de la vie étudiante ! Et c’est pour cette raison qu’elles sont dures à éliminer ! Le maître-mot est donc modération 😉 !

habitudes à faire en anglais en néon vert

À vous de jouer ! Avez-vous une ou plusieurs de ces mauvaises habitudes ? Laquelle de ces mauvaises habitudes avez-vous envie de transformer ? Quel est votre top 10 des mauvaises habitudes des étudiants ? Dites-le-nous en commentaire !

Amandine

4 commentaires sur “Top 10 des mauvaises habitudes qui empêchent de réussir

  1. Matthieu dit :

    Merci pour cette liste Amandine.
    On prend facilement de mauvaises habitudes et il est bon de se remettre en question régulièrement.

    1. Amandine dit :

      Salut Matthieu,
      Je t’en prie, avec plaisir !
      Effectivement une bonne remise en question de temps en temps ça ne fait pas de mal 😉

  2. Un article que je vais me dépêcher de faire lire à mes ados … merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *