Pression familiale : comment la gérer au cours de ses études ?

Vous avez l’impression que vos parents surveillent tous vos faits et gestes et même vos résultats 🧐 ? Qu’ils mettent leur grain de sel pour influencer vos choix, surtout celui de vos études et de votre futur métier ? Qu’ils ont des exigences de réussite ? C’est ce qu’on appelle la pression familiale … et beaucoup d’entre vous la subissent… Mais ce n’est pas une fatalité, car il existe une clé pour dépressuriser la cocotte minute 💨

Comment concilier sa petite voix intérieure (celle qui nous chuchote que c’est cette voie-là qu’il faut prendre) et celle de ses parents ? Existe-t-il un compromis quand on n’est pas du tout d’accord avec ses parents sur le choix de nos études ? Comment assumer ses propres choix sans se mettre la famille à dos ? Et enfin, comment réussir à gérer les exigences de réussite de ses parents vis-à-vis de nos études sans tomber dans le stress ?

1- Pression familiale et choix des études

1- Mon expérience…

J’ai eu une chance incroyable de faire les études que je souhaitais… et je remercie encore mes parents aujourd’hui de m’avoir laissé ce choix, car je me rends compte qu’il m’a permis de m’épanouir, mais aussi d’en assumer les conséquences (mais ça, c’est une autre histoire) !

Ce choix, tout le monde ne l’a pas… et vous faites peut-être partie de ces étudiants qui subissent une certaine pression de la part de leur famille pour faire le « bon choix » d’études. C’est ce qui est arrivé à mon mari, qui a suivi les conseils de sa famille et s’est engagé dans une branche d’études où il y avait du travail… seulement ce choix ne lui convenait pas et il ne s’est pas épanoui…ni dans ses études ni dans son travail. Conséquence : aujourd’hui, il est en pleine reconversion, il a trouvé ce qui le faisait kiffer et il change radicalement de cap !💯

2- La discussion et l’écoute pour apaiser les tensions

Tout d’abord, il faut prendre conscience que nos parents veulent notre bien et souhaitent que l’on réussisse nos études et dans la vie : ils veulent que l’on ait un travail, de l’argent, etc. Cette pression qu’ils nous font subir est parfois même inconsciente chez eux. Pour certains parents, ils n’existent qu’une seule voie possible d’études (prépas, grandes écoles) : soit c’est celle qu’ils ont faite et ne jurent que par elle, soit c’est celle que la société exige (avec la courbe chômage en progression, les études longues sont privilégiées…), soit c’est leur propre exigence de réussite sociale. Et souvent, ce n’est pas votre choix, à vous…😔

La première chose à faire pour diminuer cette pression familiale est donc de leur en parler : ouvrir la discussion sur ce sujet peut en effet déjà diminuer la pression que vous ressentez, mais aussi les angoisses et le stress dû à celle-ci. Il est important d’écouter attentivement et avec bienveillance leurs arguments, car ils vous connaissent bien (ce sont vos parents tout de même ) et ils ont déjà une certaine expérience du monde du travail. Éviter de tout le temps les contredire et de rentrer systématiquement dans l’opposition : ce sera contre-productif pour vous et votre projet !

3- La clé : s’informer et réfléchir sérieusement à son projet professionnel

Posez-vous un instant et réfléchissez bien à ces questions :

  • Quelle vie je veux avoir ?
  • Qu’est-ce qui me motive ? Quelles sont mes passions ? Quelles sont mes compétences ?
  • Quel métier je voudrais exercer ? Pourquoi ? Qu’est-ce que j’aime dans ce métier ?
  • Quelles études sont nécessaires pour exercer ce métier ? Quel coût ? Où ?
  • Quels sont les débouchés de cette branche d’études ? Est-ce que ce sont des études professionnalisantes ?

Dès que vous avez une idée du métier ou de la branche d’études que vous souhaitez faire, informez-vous ! Dans un centre d’orientation, dans les salons d’étudiants, auprès des autres étudiants ou professionnels, etc. Faites des tests, des stages …

Construisez votre projet professionnel sérieusement ! Pour cela vous pouvez vous aider en lisant l’article Orientation scolaire : trouver sa voie en 3 étapes !

4- Argumenter et expliquer ses choix à ses parents

Je ne vous apprends rien en vous disant que pour expliquer de façon convaincante, il faut avoir de bons arguments : donc, ne sautez pas l’étape 3 ! Plus vos arguments seront solides et plus vous serez convaincants et plus vous serez motivés par la présentation de votre projet professionnel, plus vos parents vous écouteront ! Expliquez-leur en quoi est-ce vraiment important pour vous de faire ces études-là / ce métier-là.

5- Concilier ses aspirations et la pression familiale

Préparez-vous à ce que vos parents s’opposent à votre choix ou émettent des réticences… Soit vous restez camper sur vos positions, car c’est THE formation et à ce moment-là à vous d’assumer ce choix soit, vous trouvez des alternatives. Voici une liste des arguments souvent émis par les parents et des idées pour concilier vos choix et les leurs !

  • « Ce sont des études trop longues » : sachez que pour un même métier il existe différentes formations. Renseignez-vous pour trouver une formation plus courte, voire même professionnalisante (en alternance par exemple) pour exercer le métier de vos rêves.
  • « Çà, va coûter trop cher » : et oui, les études ont un coût ! 💰💵 Et pourquoi ne pas participer au budget en trouvant un job ? D’ailleurs savez-vous que votre job d’étudiant peut devenir votre meilleur atout ? Il existe aussi des centaines de bourses d’études différentes : à vous de vous renseigner et d’en faire la demande !
  • « C’est trop loin » : Ah la distance ! On en parle de ces parents qui voient leurs enfants quitter le nid familial ? C’est vrai que faire ses études dans le giron familial à ses avantages (pas de logement, budget moins important, pas de course ni de repas à faire, etc.), mais aussi ses inconvénients : je vous laisse deviner lesquels 😉 Pour ce qui est du logement, il existe plein d’alternatives comme les résidences étudiantes, la colocation, le logement chez l’habitant (dont la cohabitation avec une personne âgée par exemple) etc. Il existe aussi des aides au logement spéciales pour les étudiants
  • « Ces études ne mènent à rien, tu trouveras pas de boulot » : alors c’est une rengaine que j’ai souvent entendue, notamment quand on se lance dans des études littéraires ou artistiques… Si ce sont vraiment ces études-là qui vous branchent alors, faites une liste de tous les métiers possibles et dans lesquels le marché du travail n’est pas trop saturé et surtout jouez sur votre super motivation pour sortir du lot ! Si effectivement il n’y a aucun débouché possible dans cette branche, cela vaut peut-être le coup de réorienter votre projet vers un domaine plus porteur qui utiliserait tout de même votre talent (votre talent artistique peut s’épanouir aussi dans le marketing digital par exemple).

2- Pression familiale : obligation de réussite

Quoi qu’ils disent, beaucoup de parents se projettent sur vous… Si vos parents ont connu l’échec pendant leurs propres études universitaires, ou qu’ils n’ont pas fait d’études supérieures et qu’ils en sont frustrés, ils vont tout faire pour que cela ne se produise pas pour vous. Résultats : ils vont vous pousser à faire des études et à les réussir (en essayant que vous ayez toujours de meilleures notes et en vous poussant à toujours travailler plus). Dans ce cas-là, la pression exercée par vos parents se solde par une surcharge de travail : vous voulez leur faire plaisir donc vous vous investissez à fond, quitte à faire un burn-out… Allez lire Burn-out étudiant : comment l’éviter ? Que faire ?

Là aussi, la clé est d’entamer une discussion avec vos parents pour comprendre ce qui les pousse à vouloir à tout prix votre réussite… Et c’est à vous aussi de leur expliquer ce que vous entendez par « réussir ses études » ou même « réussir sa vie ». Cela demande une certaine réflexion et pour vous aider vous pouvez déjà commencer par lire l’article Réussir ses études : ça veut dire quoi ? Vous apprendrez que la réussite est très personnelle… d’où l’intérêt d’en parler…

Et vous, est-ce que vous sentez de la pression de la part de vos parents ? Comment gérez-vous cette pression familiale ? Faites part de votre expérience ou posez vos questions en laissant un commentaire ci-dessous 👇 !

Amandine

Like et Partage cet article à tes amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.