5 techniques de mémorisation rapide pour retenir tes cours sans peine

« Mais où est donc Ornicar ? » Cette phrase m’a hantée toute mon enfance 😂 ! Et pourtant c’est l’une des techniques de mémorisation rapide qui fonctionne super bien pour retenir les conjonctions de coordination ! La preuve, je m’en souviens encore ! Pas toi ?

Je suis sûr que tu connais d’autres astuces pour retenir + facilement tes cours… Sauf qu’on ne pense pas forcément à les utiliser… Or, posséder des moyens mnémotechniques pour ingurgiter + facilement la masse d’informations que tu as à apprendre pendant tes études, ça peut être super utile, non ? 👍

Dans cet article je t’en dévoile 5 (dont celle des acronymes, car bien que Ornicar me tape sur les nerfs, ça fonctionne du tonnerre 🌩💥). Je te laisse les (re)découvrir, mais surtout les tester afin de sélectionner celles qui fonctionnent le mieux pour toi !

5 techniques de mémorisation rapide

1- Avant de commencer : mets ton cerveau dans de bonnes conditions pour mémoriser facilement

Avant de passer en revue les techniques de mémorisation rapide, on va chouchouter ton cerveau ! Eh oui, il en a besoin pour bien enregistrer les informations et s’en souvenir le jour de tes partiels ou examens.

Beaucoup de cours à retenir = grosse sollicitation de ta mémoire = énorme consommation d’énergie ! Donc, il faut :

  • Avoir un sommeil de qualité. C’est LA base pour mémoriser tes cours correctement. C’est pendant ton sommeil que les notions que tu as apprises pendant la journée vont s’intégrer dans ta mémoire. Dans un premier temps, les infos vont dans la mémoire à court terme puis si tu les répètes à intervalles réguliers, elles vont passer dans ta mémoire à long terme. Pour en savoir + sur le fonctionnement de la mémoire, clique sur le lien. Il est donc important de posséder un sommeil réparateur, c’est-à-dire un sommeil où tu dors bien et dans lequel ton corps se régénère et ta mémoire travaille toute seule 💤 J’ai recensé pour toi les 7 astuces pour avoir un sommeil réparateur : je te conseille de les lire !
  • Manger sainement, car une bonne alimentation va donner l’énergie suffisante à ton cerveau pour retenir + facilement tes cours. Certains aliments boostent le cerveau comme :
    • Le chocolat noir 🍫, qui contient des vitamines B et des polyphénols, stimule notre mémoire et booste notre moral !
    • Les fruits secs et oléagineux (noix, amandes) pour faire le plein d’énergie. Ce sont des en-cas sains pour éviter le grignotage !
    • Les poissons gras 🐟 comme le saumon ou le maquereau, riche en oméga-3, essentiels au bon fonctionnement de nos neurones.
    • Les œufs 🍳 contiennent de la choline, un neuromédiateur important pour notre mémoire et que notre cerveau ne peut pas produire seul !
    • Le café stimule les capacités de notre cerveau sauf si on en abuse trop
    • L’eau : je ne pense pas que tu aimerais que ton cerveau s’atrophie par manque d’hydratation et donc que tu perdes de la mémoire, je me trompe ?
  • Se créer une bonne ambiance de travail. Mémoriser en plein vacarme ne va pas être des plus facile ! Apprends tes cours dans un lieu calme, si possible bien aérer et bien rangé ! Pourquoi le rangement c’est important ? Eh bien pour pas que ton cerveau se focalise sur autre chose que retenir la date de l’accession au trône de Louis IX ! Moins tu auras de distractions autour de toi + tu mémoriseras facilement ! Range ton smartphone et ton ordi pour bien retenir !

Bon bref, tu l’auras compris, on en revient toujours à l’hygiène de vie ! Ah oui, au fait, pratiquer une activité sportive c’est super bon aussi pour la mémoire ! 🤸‍♂

2- La lecture rapide active comme technique de mémorisation rapide n°1

Ne lis pas passivement tes cours comme un roman en ayant l’esprit qui vagabonde, mais lis de façon rapide et active ! Paradoxalement, en lisant rapidement on est + concentré et on retient mieux l’information. La lecture rapide est super utile aussi quand on a une masse de documents à lire : c’est un gain de temps et donc de productivité.

Euh… ça veut dire quoi la lecture rapide active 📖 ?

  • Vise 500 mots à la minute
  • Utilise la technique du guide : suis ton doigt ou un pointeur comme un crayon et lis à la vitesse à laquelle tu déplaces le guide. Ne reviens pas en arrière et n’enlève pas le guide jusqu’à ce que tu as fini. Essaie tu verras, cette technique te permet d’augmenter considérablement ta vitesse de lecture (+ tu la pratiques, + tu liras vite). N’aies pas peur, non tu ne vas pas louper des mots et oui tu vas comprendre l’essentiel ! Ta concentration sera même décuplée, car tu dois suivre le guide !
doigt suivant les lignes d'un livre pour lire plus rapidement
  • Regarde la table des matières, le sommaire, le plan. Pourquoi ? Pour comprendre la structure du texte et l’enchaînement de la démonstration ainsi que les idées principales.
  • Sélectionne l’information : sois attentif aux mots clés et note-les tout comme les définitions, les dates, les personnages, etc.
  • Quand tu as terminé ta lecture, répond à ces 5 questions pour voir ce que tu as compris et retenu :
    • Qui ?
    • Quoi ?
    • Comment ?
    • Où ?
    • Quand ?
    • Pourquoi ?

🤜 Petite astuce pour aller + loin : tu peux aussi rédiger une fiche de lecture. Je te donne la méthode complète dans Publication scientifique : comment la lire intelligemment ?

3- La technique des acronymes pour mémoriser simplement

Un acronyme est un sigle ou un mot formé à partir de la 1ère lettre ou des 1ères syllabes d’autres mots, comme par exemple ONU (Organisation des Nations Unies). Par cette technique de mémorisation, tu peux considérablement réduire le contenu de ce que tu dois retenir, puisqu’il te suffit de retenir quelques lettres seulement !

Comment la technique des acronymes fonctionne ?

✔ Soit tu associes une liste de mots à des acronymes déjà existants ou non (tu crées les tiens).

Exemple : pour se souvenir du nom des 3 plus grands philosophes grecs de l’Antiquité dans leur ordre chronologique, à savoir Socrate, Platon, Aristote, retiens seulement l’acronyme connu SPA (oui, comme la Société Protectrice des animaux ) !

✔ Soit tu construis une phrase mnémotechnique au moyen des premières lettres d’une liste de mots ou de chiffres ou éventuellement une série d’informations. Oui, Oui comme « Mais où est donc Ornicar ? »

Exemple : pour retenir de l’ordre de priorité des opérations mathématiques (Parenthèses, Exposants, Multiplications, Divisions, Additions, Soustractions), tu peux utiliser la phrase suivante « Peut-Etre Mon Dernier AS » (potiondevie.fr)

Autre exemple : « Me Voici Tout Mouillé, Je Suis Un Nageur Pressé » pourra te servir pour te souvenir des planètes (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton)

➡ À toi de jouer ! Trouve ou crée tes propres acronymes pour mémoriser + facilement !

4- Technique de mémorisation rapide n°3 : la méthode des lieux

4.1- Qu’est-ce que la méthode des lieux pour retenir facilement son cours

Aussi appelée méthode du chemin de l’éléphant ou plus récemment le palais de la mémoire, c’est une technique de mémorisation déjà employée par les orateurs grecs et romains dans l’Antiquité pour retenir leur discours. Bah oui, ils n’avaient pas de notes !

Si tu as une mémoire visuelle 👀, ce moyen mnémotechnique est fait pour toi ! Elle permet de mémoriser une longue liste d’éléments ordonnés en les associant à un lieu connu.

Pour créer ton propre palais de mémoire : commence par visualiser mentalement plusieurs lieux que tu connais bien (ta chambre, l’appart ou la maison de tes parents, la bibliothèque de l’université, ta salle de sport préférée, etc.) dans les moindres détails (où sont les meubles, les tableaux accrochés aux murs, les bibelots sur les étagères, etc.). Ensuite, associe un élément du lieu à une information que tu dois mémoriser et ainsi de suite. Chacun de ces éléments constitue le chemin de l’éléphant 🐘 qu’il faudra parcourir dans l’ordre.

un palais illuminé pour symboliser le palais de la mémoire comme une des techniques de mémorisation rapide
Imagine ton palais de la mémoire….

4.2- 4 étapes pour construire ton palais de la mémoire

⏩ Étape 1 : mémorise mentalement le parcours que tu fais chaque matin avant de prendre les transports pour la fac en 10 étapes (ta chambre (lit), les toilettes, la salle de bain (douche), la cuisine (frigo, table, plaque cuisson, armoire), la salle de bain (lavabo), ta chambre (penderie, bureau), etc.). Cette séquence d’étapes doit être logique pour toi et ne pas te demander d’effort pour t’en souvenir. Ok ? Bon, maintenant tu va stocker dans ton palais mental, ton cours !

⏩ Étape 2 : synthétise ton cours avec des mots clés pertinents (pas de phrases construites, d’accord ? ). Puis, à partir de ces informations prises dans ton cours, fabrique des associations mentales qui te sont propres (des images, un objet, une histoire, etc.). + elles seront funs et absurdes mieux elles fonctionneront.

⏩ Étape 3 : associe ces associations mentales à un objet particulier de ton palais mental : chaque mot clé suit l’ordre (le plan) de ton cours qui lui-même suit l’ordre de ton parcours dans ton palais mental.

⏩ Étape 4 : faire appel à ses 5 sens pour que la technique des lieux fonctionne !

Le jour de l’examen, parcours ton palais mental pour retrouver où tu as déposé les informations !

C’est une des techniques de mémorisation rapide qui est le plus efficace quand on la maîtrise bien. Va faire un tour ici pour avoir un exemple concret !

5- La carte mentale : une technique de mémorisation dessinée

On mémorise beaucoup mieux ce que l’on comprend. Le mind mapping est une technique utilisée pour retenir une grande quantité d’informations de façon structurée sous la forme d’un schéma (ou araignée 🕷 ).

Avant de pouvoir dessiner la carte mentale de ton cours, il faut :

  • que tu comprennes sa structure, son plan
  • que tu dégages les grandes idées
  • que tu surlignes les mots clés, les dates, les personnages, les définitions, les formules, etc.
  • que tu complètes ton cours avec ton travail personnel (lecture complémentaire)
mind mipping une des techniques de mémorisation rapide visuelle
Exemple d’un mind mapping pour retenir facilement le plan de ton cours

La bulle centrale représente le sujet principal de ton cours d’où partent les branches principales qui sont les grandes idées, les idées importantes (tu peux reprendre le plan du cours, mais change les intitulés pour mieux les retenir). Tu peux ajouter des branches secondaires liées aux branches principales, pour évoquer des mots clés, des définitions, des dates, etc.

Tu peux aussi utiliser le mind mapping pour faire ta fiche de lecture ou le résumé d’un livre.

Tu l’auras compris, la carte mentale est l’une des techniques de mémorisation rapide et visuelle. Son but n’est pas de tout noter, mais d’extraire l’essentiel pour retenir facilement les grandes notions. Dessine-la à la main sur une feuille format paysage. Cela va favoriser l’acquisition de tes connaissances par l’écriture et surtout pour mettre des couleurs sympas et prendre du plaisir à la construire !

6- La technique de mémorisation ultime : les répétitions espacées

Sais-tu que notre cerveau 🧠 oublie 40 % de ce qu’il vient d’enregistrer en seulement 20 minutes ? Flippant non ? C’est pour cette raison que l’on rabâche sans cesse aux étudiants de relire le cours le + rapidement possible … Le mieux étant juste après être sorti de l’amphi, car la mémoire est encore fraîche et on peut vraiment compléter ses notes. Bon je sais, c’est pas toujours possible à cause des emplois du temps où 2 cours s’enchaînent en moins d’un 1/4 d’heure ! L’astuce est donc de relire rapidement ton cours, soit à ta pause déjeuner, soit le soir !

Afin de minimiser l’effet de la courbe de l’oubli et d’ancrer durablement les informations du cours dans ta mémoire, il faut répéter régulièrement et à des intervalles espacés. Voici un exemple de répétition espacée :

  • J 0 : 1ère relecture et correction du cours le jour même
  • J+1 : 2ème relecture avec surlignement des mots clés et grandes idées le lendemain
  • J+4 : relecture + lecture complémentaire d’articles
  • J+7 : fiche de révisions
  • J+14 : relecture fiche révisions + la compléter
  • J+21 : utilisation d’une technique de mémorisation comme le mind mappind ou la méthode des lieux
  • J+30 et tous les mois : répétition de la technique de mémorisation choisie

➡ Pour ne pas oublier tes séances de répétition, inscris-les pour chaque cours dans ton planning ! Tu peux aussi utiliser la to-do-list spéciale révision du Super Kit Étudiant (télécharge-le maintenant, c’est gratuit 👇)

Lorsque j’étais étudiante, j’étais toujours à la recherche de bons plans pour mémoriser mes cours + facilement. J’ai testé plusieurs techniques de mémorisation rapide glanée à droite à gauche chez mes ami.e.s. Celle qui fonctionnait le mieux pour moi, c’était la répétition espacée en écrivant ma fiche de révisions puis en la répétant à voix haute !

Et toi, quelle technique de mémorisation préfères-tu ? Laquelle as-tu déjà utilisée ? Laquelle as-tu envie de tester ? Dis-le-moi en commentaire !

Amandine

Like et Partage cet article à tes amis !

2 commentaires sur “5 techniques de mémorisation rapide pour retenir tes cours sans peine”

  1. Bonjour Amandine,
    Encore merci pour ce bel article 🙂
    J’ajouterais un point qu’on m’a appris à l’école : certaines personnes retiennent mieux les images, d’autres les sons, et d’autres lorsqu’elles sont en mouvement. Dans mon cas par exemple, je suis très visuel et j’avais besoin de faire un schéma du cours pour pouvoir le mémoriser. Un ami à moi était plutôt sensibles aux sons, et suite à ce conseil il a décidé de se faire lire les cours (ou les lire lui-même à haute voix). Sa mémorisation a beaucoup mieux fonctionné ! Et le prof qui nous expliquait ça avait, lui, besoin de bouger. Il n’arrivait pas du tout à mémoriser quoi que ce soit en étant assis à son bureau, et avait besoin de lire ses papiers en marchant (du coup, il passait ses journées à tourner dans son salon). Et lorsqu’il nous récitait le cours, il avait besoin de marcher d’un bout à l’autre de la classe pour s’en souvenir au mieux !

    1. Amandine

      Hello,

      Merci pour ce commentaire ce commentaire très pertinent sur les différents types de mémoire : visuelle, auditive et kinesthésique !
      Effectivement il est judicieux d’adapter sa méthode de révisions en fonction de son type de mémoire.
      Il faut tester ! Toujours tester pour savoir ce qui nous convient le mieux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.