Ne révisez pas la veille des examens !

Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous ! Eh oui ! Je sais, la veille des examens, le stress monte et surtout on a l’impression de n’avoir rien retenu de nos révisions, d’avoir tout oublié ! Alors la tentation est grande de se plonger une nouvelle fois dans ses fiches de révision pour se rassurer… Mais comme vous l’avez sans doute compris avec le titre de l’article, ce n’est pas la meilleure solution… En effet, la veille des examens, il est préférable de pratiquer des activités que vous aimez pour vous détendre et arriver serein le jour J. Je vous explique donc pourquoi cette méthode est bénéfique pour votre mémoire et comment faire pour vous détendre. Enfin, je vous donne mes 3 conseils antistress pour vous préparer au mieux pour le jour J !

1- Pourquoi est-il essentiel de ne pas réviser la veille des examens ?

1.1- La théorie…

Généralement, le premier réflexe est de considérer la veille des examens comme un jour de révisions comme les autres. Or, ce n’est pas le cas : il faut le prendre comme un jour de décompression et de détente. Je vous conseille donc de mettre cette journée en OFF dans votre planning de révisions. Ainsi, prévoyez de ne rien réviser la veille de vos examens.

La peur de l’échec ou celle de la page blanche, l’impression d’avoir tout oublié sont des sensations normales ! De toute façon, la veille des examens, il est trop tard pour réviser : c’est là que vous risquez les « trous de mémoire » en saturant votre cerveau d’informations d’autant plus qu’elles seront désorganisées et éparpillées !

Contrairement à ce que vous pensez, c’est en vous détendant que vous permettrez à votre cerveau de mieux se régénérer et donc d’être au maximum de sa capacité le jour de l’examen ! Pendant cette journée de pause, votre cerveau va travailler pour vous sans que vous vous en rendiez compte ! De plus, vous serez d’autant plus productif le jour J que vous vous serez reposé la veille ! Alors, toujours pas convaincu des bienfaits de ne pas réviser la veille des examens ?

1.2- …et la pratique

Il est vrai que l’étudiant qui arrive serein et se sent prêt la veille des examens est un spécimen rare 😉 Alors voici quelques conseils pour les irréductibles fans des révisions !

Si vous avez vraiment besoin d’être rassuré, vous pouvez prendre quelques heures pour réviser, mais uniquement le matin : gardez l’après-midi pour vous détendre. Ainsi, vous pouvez relire rapidement vos fiches de révisions en vous attardant sur les grandes lignes (titres et notions-clefs), les grandes dates et les définitions ou les formules. Vous pouvez aussi suivre les conseils de Sébastien Martinez, le champion de la mémoire : relire chaque chapitre de la matière concernée par l’examen pendant 3 à 5 minutes seulement et noter leurs 3 idées principales sur une feuille.

étudiant révisant ses examens

Si vous n’avez vraiment pas révisé la matière de l’examen et que vous avez fait l’impasse dessus alors… pas de panique ! Prenez la matinée et notez sur une feuille :

  • d’abord les grandes idées que vous avez retenues du cours (en espérant que vous avez été présent à la majorité des cours sinon votre cas est vraiment désespéré ;-)),

  • puis ce que vous savez déjà sur le sujet (vos connaissances personnelles),

  • et les rapprochements que vous prouvez faire avec d’autres cours.

  • Enfin, notez le plan du cours et trouvez 2/3 grandes idées dans chaque partie.

Je vous conseille vraiment de ne réviser la veille des examens que les matières dans lesquelles vous vous sentez le moins à l’aise. Gardez à l’esprit que cette journée doit avant tout être consacrée au repos. Lors d’une journée de révisions, vous avez besoin de faire des pauses pour respirer et vous détendre. C’est exactement le même principe, mais à plus grande échelle : il faut considérer la veille des examens comme une journée de pause à la fin d’une période intense de révisions. Votre corps et votre cerveau ont aussi besoin de souffler un peu avant de passer l’examen ! Pensez aussi à adopter La zen attitude spéciale étudiant en 3 routines !

un hamac symbolisant le repos la veille des examens

2- Comment se détendre la veille des examens ?

Afin de ne pas vous focaliser sur vos examens, prenez un moment pour vous détendre. Cela aura pour principale conséquence de diminuer votre stress. Faites une activité que vous aimez et pour laquelle vous prendrez du plaisir : pas la peine de traîner dans les boutiques si vous détestez cela ! De plus, il est préférable de choisir une activité sans rapport avec le sujet de vos examens : ne visitez pas une exposition de peinture si vos examens portent sur l’histoire de l’art !

Passer du temps avec des amis ou de la famille peut être une bonne solution. La seule condition est de donner comme mot d’ordre : « on ne parle pas d’examens ! » Surtout si vos amis sont aussi en période d’examens ! Vous pouvez même instaurer un système de gage pour celui ou celle qui les évoque 😉 Si vous allez boire un verre, allez-y doucement sur l’alcool : il serait dommage d’avoir l’esprit embrouillé le jour J !

Et, maintenant, savez-vous quelle est l’activité idéale à pratiquer la veille des examens ? Je vous aide un peu : elle fait transpirer ! Vous y êtes 😉 eh oui ! C’est le sport et cela pour plusieurs raisons :

  • il permet de se défouler et donc d’évacuer toutes les tensions accumulées lors des révisions ;

  • quand on fait du sport, on ne pense à rien et on arrête de ressasser des pensées négatives ;

  • il réoxygène le cerveau : et autant vous dire que vous en aurez besoin le lendemain ;

  • il va aussi vous permettre de mieux dormir, car vous aurez dépensé de l’énergie ;

  • enfin, vous pouvez opter pour un sport plus doux comme le yoga qui aura aussi un effet relaxant bienvenu !
pieds chaussés de baskets montant des escaliers

3- 3 conseils antistress pour préparer au mieux vos examens

3-1-Préparez vos affaires la veille des examens

C’est le soir, la veille des examens, et non le matin même qu’il est nécessaire de préparer toutes vos affaires afin de ne rien oublier et surtout d’éviter un pic de stress supplémentaire. Je vous ai donc préparé une petite liste des choses à ne surtout pas oublier :

  • En tout premier lieu, mettez votre carte d’identité et votre convocation aux examens dans votre sac.

  • Vérifiez le lieu du centre d’examens et l’horaire.

  • Préparez l’itinéraire pour vous y rendre et calculer le temps de trajet pour arriver un peu à l’avance (inutile d’ajouter du stress en arrivant ric-rac et en plus on a toujours une petite envie d’aller aux toilettes avant !)

  • Vérifiez aussi le contenu de votre trousse : au moins deux stylos noirs ou bleus qui fonctionnent, des cartouches d’encre, des crayons à papier taillés, une gomme, une règle, etc. Pas la peine de prévoir des feuilles, car normalement c’est le centre des examens qui les fournit.

  • Prévoyez un en-cas selon la durée de l’examen : des fruits (les bananes ou les pommes sont les plus faciles à manger) ou des fruits secs (amandes, noix, raisins secs). Attention au chocolat, car il peut fondre et ce n’est pas très agréable !

  • Pensez aussi à vous hydrater : le mieux est de prendre une bouteille isotherme qui gardera l’eau fraîche ou chaude si vous préférez.

  • Des mouchoirs peuvent s’avérer aussi très utiles.

  • Préparez également votre tenue. Si vous passez un examen écrit, elle doit être assez confortable pour que vous puissiez rester assis sans gêne quelques heures. Pensez à prendre une écharpe : pour les courants d’air froid aussi bien l’hiver que l’été avec une climatisation mal réglée ! Si vous passez un oral, notamment une soutenance devant un jury, votre tenue doit être sobre sans être trop stricte ni trop sexy pour les filles. Tout est question de dosage !

  • Enfin, mettez une alarme pour vous réveiller !

3.2- Mangez léger

Évitez de manger trop gras et trop sucré pour faciliter la digestion : cela vous permettra de mieux dormir et améliorera votre concentration le jour J. Certains aliments comme les sucres lents (pâtes, riz) aident à lutter contre le stress. De plus, ils favoriseront votre sommeil et le stockage de votre énergie pour le lendemain ! Les amandes, les noix, le chocolat noir et le miel sont également des ingrédients qui ont un effet apaisant.

Le jour J, prenez un bon petit déjeuner. Vous pouvez vous inspirer des 3 recettes de petit déjeuner sain, équilibré et pas cher ! Il est essentiel d’apporter de l’énergie à votre cerveau ! Même si vous n’avez pas très faim, car le stress monte, forcez-vous à manger quelque chose et surtout prenez un en-cas pour éviter d’être en hypoglycémie pendant votre examen !

3-3- Ne vous couchez pas tard

Le sommeil, la veille des examens, mais aussi quelques jours avant, sera un facteur déterminant de votre forme le jour J. Couchez-vous dès que le sommeil se fait sentir : pas la peine de lutter ! Prévoyez 7h à 9h de sommeil : c’est la durée idéale pour avoir un sommeil réparateur et mettre votre cerveau dans de bonnes conditions. En effet, c’est dans notre sommeil que notre mémoire travaille le plus : vous pouvez lire l’article Comment fonctionne notre mémoire ? pour en savoir un peu plus…

Si vous avez des difficultés pour vous endormir, voici quelques conseils :

  • Pensez à aérer votre chambre quelques minutes, 20 minutes avant de vous endormir.

  • Ne surchauffez pas la pièce où vous dormez : 18-19° c’est largement suffisant !

  • Buvez une tisane à base de camomille, de valériane ou de mélisse qui ont des vertus apaisantes.

  • Vous pouvez également faire quelques respirations abdominales : respirez par le nez en gonflant votre ventre (posez vos mains sur votre ventre pour bien le sentir) puis soufflez par la bouche en rentrant le ventre.
cailloux plats les uns sur les autres

Enfin, gardez en tête que le stress est un facteur normal et qu’il existe même un bon stress qui permet de se surpasser ! Positivez et relativisez : votre vie ne dépend pas uniquement de vos examens ! Une dernière astuce : vous pouvez visualiser le déroulement de votre journée, de votre réveil à la sortie des examens en étant le plus précis possible. Cela vous permet d’être acteur de votre réussite (ou de votre échec si vous ne visualisez que des difficultés) !

Et vous comment vous préparez-vous la veille de vos examens ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous et partagez avec la communauté de SérénEtudes vos conseils !

Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *