Fiches de révision : suivez le mode d’emploi

Les fiches de révision sont un outil indispensable pour la réussite des examens. Pratiques et synthétiques, elles permettent de réviser en tout lieu et à tout moment ! Pour une bonne mémorisation du cours, elles doivent néanmoins obéir à quelques règles. Suivez le mode d’emploi ci-dessous afin de faire de vos fiches de révisions des alliées incontournables pour préparer efficacement vos examens 😉

1- 3 bonnes raisons de faire des fiches de révisions

Beaucoup d’étudiants se contentent de réviser seulement à partir de leurs notes prises en cours, avec parfois, quelques annotations supplémentaires. Or, ce n’est pas suffisant pour assimiler un cours : outre la mémorisation, il faut aussi de la réflexion et de la compréhension ! Les fiches de révisions réunissent ces 3 objectifs, car elles permettent de :

  • Structurer le contenu du cours en faisant ressortir le plan de celui-ci. Son organisation se trouve clarifiée et son fil conducteur est connu.

  • Réfléchir efficacement. Afin de constituer de bonnes fiches de révision, il faut sélectionner, ordonner, donner du sens et associer les informations entre elles.

  • D’améliorer la réactivation de la mémoire. Pour retenir les notions essentielles du cours, la mémoire a besoin d’être réactivée à intervalles réguliers. Compactes et maniables, les fiches de révisions peuvent s’emporter partout et être relues à tout moment pour raviver la mémoire.

2- Comment faire des fiches de révision efficaces ?

2.1- Les 3 étapes indispensables à effectuer en amont

1ère étape : Être attentif et concentré en cours afin de prendre des notes qui serviront de base à vos fiches de révisions. Pour une prise de note rapide et efficace, je vous conseille de lire cet article !

2ème étape : Relisez rapidement vos notes de cours ; si possible tout de suite après le cours sinon en fin de journée. Cette première relecture va vous permettre de mettre au clair vos notes (orthographe, plan du cours, mots-clés, définition, etc.). Elle est aussi indispensable pour la mémorisation : il s’agit de la première réactivation et elle doit se faire très vite après avoir entendu le cours. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de notre mémoire lisez Comment fonctionne la mémoire ?

3ème étape : Il faut compléter vos notes de cours avec des lectures complémentaires et des exercices supplémentaires. À l’université, le travail individuel compte pour une grande part dans la réussite des examens. Il ne faut pas seulement se contenter du cours donné par le professeur.

Une fois ces 3 étapes effectuées, vous pouvez enfin constituer vos fiches de révisons.

2.2- Méthodologie

Voici les grands principes à respecter pour élaborer des fiches de révisons efficaces :

  • Attendez la fin d’un chapitre ou d’une grande partie voire même la fin du cours pour faire vos fiches de révisions. En effet, il vaut mieux avoir une vision globale de l’ensemble du cours pour comprendre comment les différentes informations et notions s’articulent entre elles.

  • La fiche de révision est différente de la prise de notes. Elle ne peut pas être constituée des notes prises en cours et recopiées au propre ! La fiche de révision demande du recul afin d’avoir une réflexion propre sur le cours pour le reformuler. Elle sollicite donc un travail de compréhension.

  • Les outils : la fiche Bristol reste le meilleur support pour la fiche de révision. Son petit format (A5) cartonné la rend pratique, solide et transportable. Vous pouvez aussi opter pour un petit carnet. Je précise « petit », car cela limite le contenu que vous y mettrez ! La fiche de révision ne doit donc pas contenir tout le cours, mais uniquement l’essentiel ! Et ne trichez pas en écrivant tout petit pour y mettre le maximum d’informations pour vous rassurer ! Pour la fiche contenant le plan intégral du cours, il est possible de prendre un format A4 afin d’avoir tout le plan en un seul coup d’œil. Je mets un bémol sur le format électronique. En effet, réviser demande de la concentration et le faire sur son smartphone ou sur son ordinateur peut être très distrayant …

  • N’hésitez pas à mettre de la couleur, à faire des schémas ou des dessins pour rendre vos fiches de révision plus personnelles et attrayantes !

  • N’oubliez pas de noter l’intitulé du cours en haut de chaque fiche de révision pour le retrouver facilement si vous vous posez une question ou si vous avez un doute. Numérotez-les aussi pour éviter de vous embrouiller !

  • Les fiches de révision sont une synthèse entre vos notes de cours et votre travail personnel. Elle doivent contenir que l’essentiel, les notions importantes. Ne rédigez pas de phrases, mais seulement des mots-clés, des formules, des dates, des noms propres. Seules les définitions à connaître par cœur peuvent être rédigées. Ne mettez pas d’exemples ni de démonstrations.

  • Mise en garde : les fiches de révision doivent être personnelles. N’empruntez pas celle d’un autre étudiant ! En effet, vous y mettez ce qui vous semble important en fonction de vos connaissances déjà acquises : ces dernières ne sont pas les mêmes chez tout le monde ! Une fiche de révision efficace pour l’un ne le sera sûrement pas pour l’autre.

  • La première fiche que vous devez rédiger une fois le cours terminé c’est le plan général du cours. Si le professeur ne l’a pas donné dans ces cours, il va falloir le dégager vous-même. Le plan doit être très détaillé avec les grandes parties(1-), les sous-parties (1.1-) et même les sous sous-parties (1.1.1-). Vous pouvez le présenter de deux manières :

    • la plus traditionnelle est sur une fiche en format portrait avec les parties et sous-parties inscrites les unes en dessous des autres en léger retrait.

    • la plus visuelle est sous forme de mind mapping. La bulle centrale contiendra l’intitulé du cours, les branches principales les grandes parties et les branches secondaires les sous-parties.

  • Ensuite, créer une fiche de révision par grandes parties (1-) avec les idées principales, les mots-clés, les dates, les chiffres, les définitions, etc. Là aussi vous pouvez présenter vos fiches de manière traditionnelle ou sous forme de schémas !

  • Il est également intéressant de faire des fiches de révisions thématiques ou transversales c’est-à-dire qui ne suivent pas le déroulé du cours. Exemples : une fiche chronologique avec les grandes dates (présentée sous forme de frise chronologique), les mouvements artistiques ou littéraires ; des fiches biographiques ; etc. Ces fiches vont demanderont plus de réflexion, car il faudra réorganiser votre cours. Cependant elles vous seront d’autant plus utiles que généralement l’intitulé de l’examen ne suit pas le déroulé exact du cours ! Gardez en tête l’équation suivante : 1 fiche de révision = 1 sujet précis uniquement.

  • Une fiche bilan ou conclusion peut également être très utile pour résumer le cours et ouvrir des nouvelles perspectives ou interrogations.

  • Enfin, une fiche avec quelques sujets susceptibles de tomber à l’examen peut s’avérer des plus avantageuses. Pour chacun des sujets, faites un plan et notez les problématiques et les grandes idées. Le jour de l’examen, cela vous fera gagner du temps 😉

Élaborer ses propres fiches de révision est un travail fastidieux, mais ce n’est pas une perte de temps, au contraire c’est déjà réviser activement ! De plus, lors de la période très intense de révisions quelques semaines avant les examens, elles deviendront un gain de temps non négligeable 😉

Et vous, êtes-vous convaincu que les fiche de révision sont l’une des meilleures méthodes pour réviser ?  Comment faites-vous vos fiches de révisions ? Sont-elles efficaces ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous !

Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *