pot renversé avec des pièces de monnaie

Budget étudiant : comment bien le gérer sans stress ?

Ah la grande question de la gestion du budget étudiant …. surtout quand on habite plus chez ses parents ! Source importante de galères et de stress… à juste titre, car, selon l’Observatoire de la vie étudiante, le budget mensuel moyen d’un étudiant s’élève à moins de 700 euros. Comment arriver à se loger et se nourrir sans être dans le rouge ? La gestion de son budget étudiant peut parfois apparaître comme un casse-tête insoluble…cependant, il existe des solutions sans trop se priver! Avec un peu de rigueur et de persévérance ainsi qu’un soupçon de curiosité et de négociation, la gestion de votre budget étudiant n’aura plus de secrets pour vous 😉 Parvenir à bien le gérer sera même source de confiance en vous ! Alors, pourquoi ne pas essayer ?

Avant de parler de bons plans et d’astuces pour économiser, il faut d’abord connaître vos dépenses et vos recettes pour établir précisément votre budget étudiant. Puis, je vous donnerai la clé et l’outil indispensables pour ne plus jamais être dans le rouge !

1-Établir votre budget mensuel étudiant

Il est impératif que vous connaissiez combien vous dépensez et combien vous avez d’entrées d’argent afin de ne pas finir dans le rouge à la fin du mois. Faites donc un bilan, en commençant par calculer vos dépenses obligatoires, puis vos dépenses courantes et enfin vos entrées d’argent.

1.1- Les dépenses obligatoires

Ce sont les dépenses fixes, celles auxquelles vous ne pouvez pas échapper comme :

  • le logement : le loyer et les charges
  • les impôts : la taxe d’habitation, la redevance télévision (peut-être une bonne raison de ne pas avoir de TV), la taxe des ordures ménagères, etc.
  • les abonnements : gaz, électricité, eau, téléphone portable, Internet, transports en commun, etc.
  • les assurances (habitation, voiture, santé (la Sécurité sociale étudiante), etc.)
  • les frais de scolarité

Autant que possible, essayer de mensualiser un maximum de ces dépenses. Ainsi, une petite somme est prélevée chaque mois sur votre compte, ce qui est plus facile à gérer qu’une grosse somme d’argent à un moment T. Pensez aussi aux prélèvements automatiques : c’est très pratique, car vous n’avez pas à mettre un rappel pour payer dans les temps ! De plus, vous économisez, car tout retard est souvent sanctionné avec des pénalités et c’est cela de moins dans votre porte-monnaie !

1.2- Les dépenses courantes

Ce sont les dépenses qui vous permettent de vivre :

  • la nourriture
  • l’hygiène et la santé
  • les vêtements
  • les transports (en dehors de votre abonnement aux transports en commun : voyages en covoiturage, car, train, avion) et l’essence si vous possédez une voiture
  • les loisirs : abonnement de sport ou culturels (cinéma, théâtre, musées, etc.) ; achat livres/CD/DVD ; sorties au restaurant, en boîte ou juste boire un verre, etc.

C’est généralement sur ces postes que l’on peut faire plus ou moins d’économies…

1.3- Les recettes

Ce sont vos entrées d’argent qui peuvent venir de plusieurs sources :

  • les bourses d’études
  • les aides sociales comme l’APL (aide personnalisée au logement), RME (revenu minimum étudiant), etc.
  • votre job étudiant
  • votre famille

2- Maîtriser son budget étudiant : consommer malin

Pour dépenser moins et à bon escient, voici quelques astuces :

tirelire en forme de cochon pour économiser sur son budget étudiant
La fameuse tirelire en forme de cochon : idéale pour mettre les petites pièces et faire des économies sur votre budget étudiant !
  • Évitez autant que possible d’acheter des choses inutiles : demandez-vous, surtout si vous avez une hésitation, si vous en avez vraiment besoin. Attendez même quelques jours avant de l’acheter et si vous vous apercevez que cela ne vous manque pas, alors passez votre chemin !
  • Comparez les prix, notamment pour vos abonnements téléphoniques et Internet, mais aussi pour votre banque : faites jouer la concurrence !
  • Pensez aussi à acheter d’occasion vos meubles, votre vaisselle, vos livres de cours (il existe des bourses aux livres dans beaucoup d’universités et même sur Internet), etc. Pour vos vêtements vous pouvez attendre les soldes 😉 ou faire un tour dans les friperies !
  • Ayez aussi le réflexe du partage ou du prêt d’objets ou même de coup de main entre voisins ! La solidarité peut vous être très utile 😉
  • Renseignez-vous également à votre mairie et à votre université sur les aides dont vous pourriez bénéficier. Il existe quantité de bourses différentes et d’aides sociales selon une multitude de critères alors allez à la pêche aux infos !
  • Faites un tour chez votre banquier pour connaître les modalités des prêts étudiants si vous en avez réellement besoin pour financer vos études. Et vous pouvez aussi négocier une autorisation de découvert (attention à l’effet pervers) !
  • Bénéficiez de toutes les réductions possibles grâce à votre carte d’étudiant : dans les transports, la SNCF, les cinémas, les théâtres, les musées, chez le coiffeur, dans certains restaurants, etc. Abusez-en !
  • En ce qui concerne l’alimentation : faites le calcul si vous ne me croyez pas, mais les fast-foods et les plats préparés industriels coûtent cher ! Apprenez à cuisiner simplement avec des produits frais… Misez sur un bon petit-déjeuner (quelques idées de recettes dans l’article 3 recettes de petit déjeuner sain, équilibré et pas cher) et mangez léger le soir. Le restau U est aussi économique et vous pouvez y manger équilibré. Il existe aussi des cantines solidaires pour les étudiants les plus démunis dans certaines universités.
  • Enfin, soyez toujours à l’affût des bons plans !

3- La clé du budget étudiant: tenir ses comptes

3.1- Pourquoi faire ses comptes ?

C’est barbant ;-( Oui, peut-être, tout du moins au début, mais voici 7 raisons de tenir régulièrement vos comptes et qui vont vous faire changer d’avis :

  1. Connaître exactement vos dépenses : savez-vous quels sont les postes sur lesquels vous consommez le plus (Les loisirs ? Les vêtements ? Le loyer ? Etc.) ? Non ? Eh bien, cela peut s’avérer très utile pour mieux gérer votre budget étudiant. Cela vous permettra d’avoir une réflexion sur vos habitudes de dépenses et de repérer les postes sensibles, ceux sur lesquels vous pourriez faire des actions pour dépenser moins…
  2. et donc faire des économies sur certains postes pour pouvoir vous offrir un petit extra de temps en temps ou bien mettre cet argent sur un compte qui rapporte !
  3. Contrôler tous les jours vos sorties et vos rentrées d’argent, et réadapter votre budget étudiant si besoin.
  4. Planifier et anticiper les grosses dépenses (impôts, frais de scolarité, factures, etc.).
  5. Diminuer votre stress, car vous savez où vous en êtes (ce que vous avez dépensé et ce qui vous reste) !
  6. Avoir enfin confiance dans votre capacité à gérer votre budget étudiant.
  7. Et même du plaisir !
personne comptant des billets de banque pour établir son budget étudiant

3.2- Un outil indispensable : le Kakebo !

Lorsque j’étais à l’université et que j’avais un budget étudiant très serré, je tenais mes comptes sur un petit cahier de brouillon. Chaque semaine, je remplissais les colonnes « recettes » et « dépenses » avec tous les tickets de caisse et de carte bancaire que je gardais puis je calculais le solde ! Mon système était rudimentaire, mais il me permettait de ne pas être à découvert ! De plus, en faisant des économies certains mois, je pouvais me permettre quelques extras les autres mois 😉

Récemment, j’ai découvert un système plus sophistiqué qui permet d’aller plus loin dans la gestion de son budget étudiant : le Kakebo ! Il s’agit d’un carnet de compte venu du Japon pour avoir une maîtrise totale de son budget. Dès le plus jeune âge, chaque Japonais en tient un : c’est une tradition dans ce pays où le minimalisme se trouve dans tous les domaines de leur vie !

Le principe est simple :

  • Chaque mois, calculer l’argent dont on dispose en déduisant les dépenses obligatoires de ses recettes. Ce montant sera ensuite divisé en 4 pour connaître la somme allouée chaque semaine.
  • Puis, prendre une dizaine de minutes pour consigner quotidiennement ses dépenses dans le détail. Il faut donc garder chaque ticket de caisse et les pointer dans votre carnet. Cette technique vous permet de faire le point sur vos finances chaque jour : vous savez exactement où vous en êtes.
  • Faire un bilan, chaque fin de semaine et chaque fin de mois pour mieux connaître vos dépenses et vous fixer des objectifs pour les semaines et mois à venir.

Le principal conseil qui est donné pour moins gaspiller son argent est d’utiliser la carte bancaire uniquement pour les grosses sommes d’argent. Une fois que vous connaissez votre budget de la semaine, retirez-là en cash au distributeur et payez vos courses uniquement avec cet argent liquide. Ce système, bien que pas évident dans un monde où le sans contact devient la norme, vous évitera néanmoins les mauvaises surprises !

Afin de vous mettre le pied à l’étrier et de commencer immédiatement à faire vos comptes, j’ai concocté pour vous un petit cadeau ! Eh oui, j’ai pensé à votre porte-monnaie 😉 Il s’agit d’une fiche pratique que vous pouvez télécharger, imprimer et remplir pour faire vos comptes chaque semaine !

GRATUIT : votre Kakebo !

Calculez votre budget étudiant !

Gérez vos dépenses !

Fini les fins de mois dans le rouge !

envelope
envelope

Et vous, quelles sont vos astuces pour bien gérer votre budget étudiant ? Partagez-les avec la communauté de SérénEtudes en laissant un commentaire ci-dessous !

Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *